Vous êtes ici

Approvisionnement En Eau


L'Afrique enregistre le plus faible niveau de capacité de stockage en eau et de terres agricoles irriguées dans le monde, il n'est donc guère étonnant que près de la moitié du continent africain soit confronté à un certain degré de stress hydrique ou de pénurie d'eau. S'ajoute à cette situation difficile le fait que les besoins en eau de l'Afrique sont appelés à augmenter de manière significative en 2040, le secteur de l'irrigation agricole en étant de loin le plus grand consommateur. Dans certains bassins, la demande va bientôt dépasser les ressources disponibles si aucune amélioration n'est apportée.

La vision pour ce secteur est celle du développement d'infrastructures hydrauliques transfrontalières et des cadres solides de gestion des eaux transfrontalières qui favorisent l'intégration régionale et assurent la sécurité de l'alimentation en eau pour le développement socioéconomique du continent africain, tout en protégeant l'environnement et en assurant l'adaptation aux effets du changement et de la variabilité et climat et leur atténuation.

Grâce à ses neuf (09) projets de gestion des eaux transfrontalières, le PIDA vise non seulement à développer des barrages multifonctions, mais aussi à renforcer la capacité des organisations chargées des lacs et des bassins du continent  et à favoriser les transferts d'eau dans la région. Ceci permettra à ces organisations de planifier et de développer des infrastructures hydrauliques dans leurs régions respectives.

Grâce à ces développements, le PIDA contribuera à contrer les perspectives de déficits alimentaires qui menacent de nombreux Africains.